Pour nos premières vacances à l’étranger en amoureux, ce ne sont pas les idées de destinations qui manquaient : après avoir pensé à aller en Italie pour profiter de la Dolce Vita, ou aller jouer les matador et manger des tapas en Espagne, mon copain m’a tout simplement dit : « Hey, mais pourquoi pas la Croatie ? ». A part avoir entendu dire que c’était un pays très joli, nous avions l’un et l’autre tout à y découvrir, alors c’était l’occasion de se sentir un peu dépaysés dans un lieu qui avait tout l’air d’être magique, tout en restant abordable financièrement et sans être trop trop loin (ben oui, j’ai toujours et encore peur de l’avion…). Et puis surtout, en tristes parisiens que nous sommes, voir un peu de soleil et profiter de la mer nous semblait tout indiqué pour nous remettre d’aplomb après l’année laborieuse que nous venions de passer (gros accident de mon copain + beaucoup de boulot + beaucoup de pluie donc le teint pâle = gros besoin de vacances).
 
Alors ni une ni deux, me voilà partie à la recherche des destinations à faire en Croatie, tout en respectant ces quelques contraintes : mon copain toujours en convalescence, donc pas question de barouder à travers tout le pays, envie de voir des lieux incontournables et touristiques mais aussi trouver un coin loin du monde et en mode « seuls au monde sur notre île », faire un petit tour en ferry (depuis la Grèce, j’adooooore le ferryyyyy), puis prendre le temps de vivre.
 
Du coup, après avoir étudié le guide du routard dans tous les sens (même à l’envers en m’endormant dessus), le combo gagnant était trouvé : d’abord, petit périple de quelques jours à Dubrovnik (photos à venir dans un prochain post), puis ensuite, nous filons prendre le ferry direction Mljet, Korkula, puis bus jusqu’au sud de Korkula pour prendre un autre ferry, pour arriver… Ouf, nous y voilà… A Ubli, petit port (de toute bôtè) de la magnifique Ile de Lastovo (il faut ce qu’il faut, ce n’est pas forcément très direct pour y arriver, mais ça vaut largement le, euh les détours).
 
Alors, pour vous mettre l’eau à la bouche, petit résumé Routard (je ne ferai pas mieux, alors autant citer l’original) : L’île de Lastovo est à environ 15 km au sud de Korčula. C’est un petit bout du monde moins fréquenté, au relief accidenté et à la solitude agréable. La végétation y est typiquement méditerranéenne ouvrant la voie à de jolies balades. La « capitale », Lastovo, est un ravissant village perché dans lequel vous adorerez vous perdre. Quant à la baie de Skrivena Luka (« le port caché »), elle reste l’un des endroits les plus agréables pour musarder au soleil les pieds dans l’eau limpide. 
 
Nous avons été superbement accueillis à l’hôtel, où la gérante nous a même emmenés en vadrouille pour prendre le ferry ou faire les courses, s’est transformée en guide de choc en nous faisant découvrir des paysages à couper le souffle (même par notre seule journée de temps gris c’est pour dire), nous avons fait du jet ski pour la première fois, nous avons croisé un couple de retraités français (so chic) qui viennent passer 6 mois chaque année sur leur bateau à Lastovo (ils nous avaient invité pour l’apéro mais étrangement, nous ne les avons pas recroisés par la suite… Ils ont dû se faire dévorer par les requins, je ne vois pas d’autre explication… Triste sort, c’est moins chic), nous avons mangé le meilleur risotto crevettes champignons dans un petit resto (même si Dave commençait à pousser la chansonnette à partir de 22h, ça restait sympathique), nous avons eu les petits dej les plus copieux de tout le pays ( même si les abeilles commençaient à nous chasser à la deuxième tranche de pain, ou d’omelette, ou de bacon), nous nous sommes perdus sur des sentiers au milieu des cigales, vue directe sur la mer, au coucher du soleil, à prendre tellement de photos en touristes que nous nous sommes faits rattraper par l’orage, nous avons redécouverts les étoiles comme on ne les voit plus en région parisienne, c’est à dire, sans aucunes lumières aux alentours (j’ai même vu des satellites pour la première fois :D), bref nous avons pris le temps de vivre… Et ça fait du bien !!!!
 
A noter : 
> l’anglais n’est pas très utile sur place, les commerçants ou chauffeurs de bus locaux parlent le Croate, ou l’anglais de Ioda (comment ça je n’ai pas digéré que mon copain se fasse comprendre avec trois pauvres mots « bus here 2:00 » pendant que j’essayais de ressortir mon vieux vocabulaire scolaire « Could you tell me please if we comme back here tomorrow at 2o’clock PM, blablablabalbla »!!!).
> Ca ne sert à rien de demander à quelle heure passe le bus de toutes façons, il n’ y a pas d’horaires de bus (non, non, je vous assure, j’ai complètment oublié ces histoires d’anglais)
> l’eau n’est pas limpide, elle est translucide…
 
Assez parlé, voilà maintenant les photos !!
 
 

 FERRY QUI RELIE LASTOVO DE DUBROVNIK 

 
 
 

 

 C’est très agréable et assez impressionnant de prendre le ferry, la vue est magnifique tout le temps, et ça nous a permis de voir d’autres îles ou nous avons fait escale !
 

  PREMIER REPAS A PASADUR  

 
 

 

  VISITE DE LA VILLE DE LASTOVO 

 

 

 

 
La particularité de la ville de Lastovo (nichée dans les hauteurs) provient de ses maisons en pierre et de ses cheminées (appelées Fumari) : la tradition veut que chaque cheminée soit unique, et c’est vrai qu’elles sont assez originales (Chem Cheminée Chem Cheminée Chem Chem Tchéro, dans vos mains la chance met un bon numéro. A quand le Mary Poppin’s croate?).
 

 POINT CULMINANT DE LASTOVO 

 

 
Nous n’avons pas eu la chance d’avoir une vue dégagée mais on voyait en mode panoramique toutes les petites îles qui composent l’archipel de Lastovo (il y en a une cinquantaine).
 

 PASADUR  

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tag local !presque toutes les pierres étaient peintes, le résultat est plutôt sympa, ça faisait des pierres « Lézards »… Lézard, vous avez dit lézard ?

 

 

 

 DU COTE D’UBLI  

 
 

 

 

 

 

 

Je me suis sentie riche car nous avions tout plein de billets (100 euros = 768 Kunas), mais finalement, c’est parti bien vite…

 

 

 

Et voilà, fin des vacances… En espérant que ce petit reportage vous donne des idées voyage !!