Après une première journée effrénée, je reprends donc mon récit à notre deuxième journée de vacances :

Pour ceux qui ont raté la première journée, c’est par ici 🙂 !!

Pour parer aux problèmes d’horaires d’ouverture des cafés, aujourd’hui, c’est petit déjeuner à l’appart, en compagnie de nos nouveaux voisins allemands (Das telephonen klingeult.. Ce sont mes seuls mots de vocabulaire, forcément ça limite…) : ensuite, nous nous mettons donc en route pour visiter Reykjavik, la capitale islandaise : elle regroupe à elle seule plus de 60% de la population du pays, c’est à dire 200 000 habitants. Mais même si la capitale est animée, si ces bars vivent la nuit, la vie y semble très reposante, et tranquille, loin du tumulte et l’effervescence qu’on peut trouver dans de nombreuses grandes villes !

Nous partons tout d’abord en direction du port, pour prendre un bol d’air salé et s’imprégner de la beauté des paysages avec le reflet des montagnes sur l’eau.

Ensuite, nous nous retrouvons près d’une église qui cache un grand lac à moitié gelé : c’est assez étonnant de se retrouver tout à coup au milieu de la nature en pleine ville, au milieu des oies, des cygnes, des canards et autres bêtes palmées, et malgré la température ambiante, elles semblent bien moins grelotter que moi (note pour le futur : les boucles d’oreilles plumes, ce n’est pas suffisant pour réchauffer la grande lykorne viking que je suis)…

Après ce beau spectacle (et cette superbe statue qui ne pourrait selon moi pas mieux illustrer le boulot), nous décidons de grimper jusqu’à la cathédrale de Reykjavik, qui soit dit en passant vaut bien un détour : nous montons tout en haut, jusqu’au 8ème étage (c’est la première fois que je vois un ascenseur dans une église, bizarre bizarre…), pour une vue aérienne de la capitale et aussi, accessoirement, pour nous faire sonner les cloches !!

Enfin, nous faisons un petit tour dans les ruelles du centre-ville, aux maisons basses et colorées, aux multiples boutiques et restaurants, et nous nous approchons de la salle de concert Harpa, qui est un point de repère non négligeable dans la ville : les couleurs changent avec les rayons du soleil, les carrés s’enflamment puis redeviennent vert lorsque les nuages reviennent !

Voilà voilà pour notre deuxième journée, elle nous aura permis de nous balader tranquillement et de reprendre des forces pour préparer la 3ème journée sportive qui nous attend : demain, c’est circuit moto-neige sur les glaciers et découverte des cascades, et quelques 200 km vers l’Est du pays !

En attendant, direction la piscine de Reykjavik pour profiter des bains bouillonnants en extérieur, ça c’est le summum de la détente en fin de journée !!

Ah , ça y est, nous y voilà, j’ai le bout des doigts mouillés et ça mousse (comment ça j’en rajoute), je vais devoir vous laisser, j’espère que ce petit reportage vous a plu, je vous dis à très vite pour la suite (Plip, plip… Bruit des bulles) :

Bisous de la Lykorne