Le samedi 7 mars à 7 heures pétantes, nous voici presque déjà sur le pied de guerre car une grosse journée nous attend : translation prévue vers la région de Vik, tout au centre et au Sud de l’île, avec une virée en moto-neige prévue pour 12h30. Je vous emmène avec moi (mais si, ça passe, on va se tasser dans notre petite Clio), c’est partiiii !!
 ..
Il a bien neigé cette nuit, mais le soleil revient vite nous titiller, ouf. Nous empruntons notre fameuse route n°1, entre déneigeuses et 4X4 (cherchez l’intrus… Oui, la prochaine fois, on fera comme tout le monde et on louera un 4×4…) : le paysage est toujours et encore magnifique, entre montagnes, glaciers, volcans, la vue sur la mer déchaînée et cette interminable route enneigée au milieu de tout ça!
C’est alors que nous apercevons tout à coup au loin… Notre première cascade !!!!!!!! Nous sommes plutôt limite niveau timing (après un premier arrêt pipi sur une station essence spéciale bus à moustaches), mais ces belles larmes entre quelques cailloux (oui, cette cascade quoi…), nous appelait à elle, il n’était pas possible de résister. C’est ainsi que nous découvrons Seljalandsfoss (cépad’lafausse), et pour le plus grand bonheur de nos flashs, les flocons s’éteignent peu à peu pour laisser place à une nouvelle percée de soleil (juste quelques rayons, ce qui rendit une lumière fabuleuse)..
 ..

Bon, il est temps de repartir en direction de notre glacier (Alors pour moi, ce sera fraise-chocolat)…
Mais ce qui devait arriver arriva… Nous trouvons l’entrée de notre centre d’excursions, pile poil en retard (en gros la Jeep qui emmène les participants nous passe sous le nez… Bref), et nous ratons le premier départ pour aller flirter avec la poudreuse. Heureusement, une deuxième session est prévue  pour 15 heures, ça nous laissera le temps d’aller jusqu’aux cascades de Skogarfoss et de pique-niquer.
Encore une fois, un spectacle magique nous attend (je ne les compte plus, là-bas, tout relève du surnaturel…) : non seulement la cascade est superbe, mais en plus, moment symbolique dans la vie d’une Lykorne, un arc-en-ciel apparaît peu à peu, puis les couleurs deviennent de plus en plus vives… Ben oui, je peux bien vous l’avouer, c’était quand même la cerise confite sur le bisounours, j’ai versé ma petite larme… Oui ok, plusieurs… Et j’ai chanté presque à tue-tête en prenant moultes photos et vidéos (heureusement, nous étions presque seuls…)
..

Bref, après un bon quart d’heure sans vouloir bouger de peur que mon arc-en-ciel s’en aille (Oui, j’insiste, c’était le mien), mon copain vient me tirer par la main pour s’en aller (traduction : homme viking avoir faim).
 ..
Et voilà, cette fois-ci c’est la bonne, il est temps de partir pour notre session moto-neige !!!! Nous croisons un couple de Norvégiens bien sympathiques (même si je n’ai pas tout compris de ce qu’ils racontaient, ils avaient l’air cool), puis nous montons sur-équipés à bord d’une super jeep pour rejoindre le glacier de Myrjadokull (merde j’ai deux culs), juste à côté du volcan Eyjafajolokull (eyj’mefoudmagueulocul). Experience inoubliable, avec mon viking au manettes, je me contente de me laisser mener à fond sur les pistes enneigées, tantôt au milieu d’un brouillard épais, tantôt avec une grosse percée de soleil qui nous laisse apercevoir la mer….
L’heure passe presque aussi vite que le scooter se déplace sur le glacier, il est déjà temps de rendre le matériel et de rejoindre notre nouveau toit, à Vik !!
.. 

Mais ça fait déjà beaucoup d’informations et de photos pour aujourd’hui:D, la suite au prochain épisode !!!
 ..
Bisous de la Lykorne !!!