Après une bonne nuit de sommeil, et alors que les vacances passent à toute vitesse, il nous reste encore deux belles journées, avant le grand retour…

Alors interdiction de se laisser aller à la moindre pensée négative (bisounours attitioude), occupons-nous du programme du jour : translation prévue vers la lagune glaciaire du Jokulsarlon, en passant par le Parc de Skaftafell, c’est à dire 300 km aller-retour…. Oh, mais on dirait qu’il a neigé cette nuit…. Et pas qu’un peu, il y a une bonne dizaine de cm supplémentaires… Pas de pensées négatives, j’ai dit pas de pensées négatives….

Je dois le reconnaître, j’ai du mal à changer mes plans à la dernière minute quand j’ai une idée bien ancrée dans la tête (tête de pioche), alors avec un peu d’entêtement (et un tout petit peu d’inconscience aussi), nous voici, mon viking et moi, sur le parking de l’hôtel, à déneiger amoureusement notre petite Clio : oui à se stade, aussi fou que ça puisse paraître, nous remettions entièrement notre destin entre ses jolis pneus-neiges.

10 km, 20 km, 30 km… Oups il neige de nouveau… Oh oh, de plus en plus fort, et en prime, le vent se lève ! On ne voit presque plus la route, et ça glisse beaucoup d’ailleurs… J’avoue qu’à ce moment précis, étrangement, je ne faisais plus ma maline avec mes discours sur le goût de l’aventure et des « alleez, on est des fouuuus, ce n’est pas un flocon de neige qui va nous faire reculer, blablabla ». Le silence qui règne dans la voiture en dit long sur nos doutes quant à une arrivée à bon port si la météo ne change pas dans un futur très très proche. D’ailleurs nous avons croisé aucune voiture jusqu’à maintenant… Ah si, je vois une voiture… Bon ok, c’est un 4×4 avec des roues énooooormes… Mais bon, on s’en fout, c’est une voiture quand même 😀 !

40 km, 50 km, 60 km…. Ne serait-ce pas une éclaircie qui arrive au loin ? Mais si, il semblerait bien que le soleil ait décidé de pointer le bout de ses rayons… Enfin, de son rayon, n’exagérons rien :D)… Mon viking tourne le bouton de la radio, puis la conversation et les blagues fusent de nouveau…Ouf sauvéééééééés !!!

Sur la route, après un arrêt boissons chaudes dans une station essence, nous arrivons à proximité du Parc de Skaftafell, mais nous faisons un stop juste avant (non, ce n’est pas la pause pipi:D), pour admirer de plus près une sculpture plutôt insolite : après avoir fait le tour de l’objet sans être capables de l’identifier (les extras-terrestres ont-ils donc vraiment existé ???), nous comprenons en lisant un panneau d’information que c’est un morceau de pont qui a été craché par un volcan ! Impressionnant !

Ensuite, nous arrivons donc au Parc National de Skaftafell, où nous faisons une balade de 2 heures au milieu des glaciers, le soleil filtre à peine à travers les nuages et donne une lumière blanche rasante qui se confond avec la neige… C’est magnifique !! Seuls au milieu de l’infini, nous laissons notre empreinte viking en guise de souvenir (une empreinte éphémère, je l’admets, mais bon, tout le monde n’est pas capable de roter un pont sur son passage !).

Revigorés de cette belle randonnée dans le froid Islandais, les émotions matinales nous paraissent loin et nous nous sentons de nouveau les poumons gonflés d’hardiesse et d’audace : les intrépides que nous sommes pousseront donc la route jusqu’à la Lagune Glaciaire du Jokulsarlon. J’en rêvais !!!!!

Décor de nombreux films (dont une belle course poursuite dans un James Bond), Ces icebergs bleu-turquoises se sont détachés du glacier Vatnajokull (conséquence du réchauffement climatique) et poursuivent leur route le long du lac avant de rejoindre la mer.

Le spectacle y est époustouflant, les couleurs de ces monticules aux formes surréalistes sont fabuleuses, et d’ailleurs, en gourmande que je suis, je n’avais jamais vu d’aussi belles glaces 😀 (Mmm… Un magnum Jokulsarlon ?) ! En fond sonore nous sommes accompagnés par le bruit du craquèlement de la glace… Et nos souffles (presque coupés)… C’est tout.

Voilà pour notre avant-dernière journée Islandaise, elle restera gravée (dans le mar… Euh dans la glace) 😀 ! Pour finir en beauté, nous avons guetté les aurores boréales en Clio au milieu de nulle part la nuit : elles n’ont pas daigné venir (chuis trooop timide), mais nous avons vu une énorme lune rougeoyante apparaître, je dois reconnaître que c’était pas mal du tout !!

Vous savez presque tout sur notre périple, nous avons eu une grosse tempête pour notre retour à Reykjavik le lendemain, les routes ont été toutes fermées pendant de longues heures et nous n’avons pas pu aller au Blue Lagoon ! Mais bon, nous avons été très chanceux de pouvoir faire presque tout ce que nous voulions, la période où nous sommes partis est propice aux imprévus météorologiques, le temps change très vite et les routes sont vites dangereuses, on s’y était plus ou moins préparés 😀 (sur le coup moins que plus, j’avoue:D) !!!

J’ai adoré ce voyage… Je me serai bien vue y rester (je me voyais déjà travailler à Reykjavik dans un tout petit resto rond de burgers trop bons). Alors je vous l’annonce… Je repars avec mon ours viking en Islande en mars prochain, on va de nouveau pourchasser les aurores boréales, les baleines, et surtout on va pousser un peu plus loin… Jusqu’au Groënland pour 3 nuits frigorifiques à Ilulissat (folle, vous avez dit folle :D?) ! Je vous embarque avec nous ?

D’ici là, je vous parlerai de Berlin, alors à tout bientôt !!!!!

Bisous bisous d’une Lykorne Illettrée et Revenante !